Quels loyers dans l'agglomération toulousaine ?

Loyers-720x480

L’observatoire Local des Loyers (OLL) publie ses résultats annuels et élargit son partenariat suite à son agrément.


En 2019, le loyer de marché médian (correspondant aux logements loués dans l’année) s’élève à 11,3 €/m² hors charges (pour 11,1 €/m² en 2018).

Dans la continuité des résultats précédents, au m², le loyer médian est plus élevé dans la ville de Toulouse (12 €/m²) qu’en périphérie (10,3 €/m²). En quittance mensuelle (hors charges), on constate l’inverse avec 530 € à Toulouse et 580 € dans sa périphérie où l’offre locative se compose de surfaces plus généreuses.


Consulter la carte de l'agglomération toulousaine


On observe toujours une tension du marché sur la zone centrale de Toulouse et ce pour tous les types de logements, alors que les loyers sont plus stables en s’éloignant du cœur de l’agglomération.

L’agglomération toulousaine continue de présenter des niveaux de loyer de marché moins élevés que ceux de Bordeaux, Lyon, Lille, Marseille…, plus proches de ceux enregistrés par des agglomérations de moindre taille telles que Nantes, Strasbourg, Grenoble, Rennes.

Pour un nouveau locataire, le loyer médian des appartements d’une pièce (studios et T1 recherchés en particulier par les étudiants) s’élève à 405 € hors charges. Il varie de 425 € dans le centre-ville de Toulouse à 360 € dans les secteurs plus excentrés. C’est le type de logement pour lequel les écarts de loyers constatés sont les plus importants.

Les T2 et T3 constituent 62 % des logements locatifs privés dans l’agglomération de Toulouse. Pour les deux catégories, les niveaux de loyers restent assez similaires à ceux de 2018, avec un loyer médian à 500 €/mois hors charges pour les T2 et 623 €/mois hors charges pour les T3. Ici encore, le centre-ville de Toulouse est le secteur le plus cher, les loyers décroissant avec l’éloignement.

Pour les appartements T4 et plus, le loyer médian atteint 790 €/mois hors charges. Sans surprise, les loyers sont nettement plus élevés en centre-ville – avec des biens plus rares et recherchés à la fois par les familles et les étudiants (colocation) – ainsi qu’en proche périphérie.

L’observatoire, animé par l’AUAT (Agence d’urbanisme et d’aménagement Toulouse aire urbaine) depuis 2013, a fait l’objet d’un agrément du ministère du Logement courant 2020. Ce dernier constitue une reconnaissance de la qualité de ses productions et conforte techniquement et juridiquement l’observatoire.

La prochaine enquête loyers se déroulera entre le 1er janvier et le 1er mars 2021.

L’UNPI 31-09 est partenaire de l’ O bservatoire local des loyers .

https://www.aua-toulouse.org/

CONTACT

UNPI 31-09
63 rue Alsace Lorraine
31000 Toulouse
Tél. : 05 62 30 15 30
Fax. : 05 61 21 73 61
E-mail:
contact@unpi31.fr

SUIVEZ-NOUS

L'UNPI 31-09 est sur les réseaux sociaux. Suivez-nous pour rester en contact et recevoir les dernières informations.

CSPC-UNPI 31-09 © 2018. Tous drois réservés.

Site web réalisé par ANAÉ Interactive